Archives du mot-clé mer

2018-11 - ARTICLE ALGUES MARINES v3

Algues marines, les bienfaits pour le visage et la peau

0 addthis_counter
0
Depuis plusieurs années, les algues se sont invitées dans vos assiettes. Super aliments, elles constituent l’une des sources de minéraux et de nutriments les plus riches du règne végétal. Polysaccharides, vitamines A et E, oligo-éléments… Avec les algues on offre à sa peau un cocktail nutritif de haute qualité.

Mais savez-vous qu’elles sont également bénéfiques pour la beauté de votre peau ?

Depuis presque 50 ans, les Laboratoires PHYTOMER étudient les algues pour créer des produits cosmétiques de haute qualité et apporter à tous les bienfaits de la mer pour la peau.  

 Les algues marines en cosmétique

Parce que les premières cellules vivantes ont vu le jour dans un univers océanique, il existe une affinité singulière en cosmétologie entre nos cellules et les actifs marins.

Les algues, qu’elles soient micro ou macro, brunes, rouges ou vertes, possèdent de très nombreuses applications cosmétiques. Leurs bénéfices sont d’autant plus intéressants qu’ils sont facilement intégrés par l’épiderme en raison des grandes analogies entre les algues et la peau, qui ont une structure biochimique similaire.

Cette similitude assure une diffusion optimale, au cœur de la peau, des actifs issus des algues et également une excellente tolérance. Nos cellules reconnaissent en effet plus facilement certaines molécules issues des algues que d’autres provenant des plantes terrestres. Leur bioaffinité est donc très puissante. En d’autres termes, la cosmétique marine est le gage d’une excellente assimilation par la peau et donc d’une efficacité accrue.

Les algues ont également la particularité de subir des stress similaires à ceux subis par la peau, dans des proportions souvent bien supérieures : déshydratation régulières (marées), attaque des radiations (UV du soleil), stress thermiques (air/eau), oxydation, attaques bactériennes (milieu humide), variation des saisons et chocs contre les rochers (cicatrisation).

Pour survivre dans un milieu parfois hostile, elles développent des systèmes de résistance hyper sophistiqués qui, une fois bien compris, peuvent être répliqués pour secourir la peau.

La mer devient alors un champ d’exploration intarissable pour les chercheurs, non seulement pour y trouver de nouvelles ressources mais surtout pour y découvrir de nouveaux mécanismes de défense.

Les algues marines au cœur de l’expertise PHYTOMER

Depuis presque 50 ans, PHYTOMER utilise des ingrédients d’origine marine pour formuler ses soins pour la peau et le corps, avec une seule mission : révéler votre beauté naturelle grâce aux bienfaits de la mer.

C’est au cœur de son laboratoire unique, pionnier en biotechnologies marines, que PHYTOMER cultive les algues les plus fragiles ou en voie d’extinction. Ce procédé leur permet de vous proposer des soins innovants et efficaces, sans extraire les algues de leur milieu naturel.

PHYTOMER est l’une des seules entreprises cosmétiques au monde à développer des cultures durables d’algues en pleine mer. Cette démarche leur permet de contrôler la qualité de leurs ingrédients et de préserver les ressources marines. L’empreinte sur l’environnement est également réduite.

Fort de son expertise biotechnologique et du savoir-faire de ses experts hautement qualifiés, le centre de recherche PHYTOMER a donné naissance à de nouvelles générations d’actifs au cœur de formules cosmétiques de pointe.

L’actif star de PHYTOMER ? Les algues, évidemment ! Le laboratoire PHYTOMER étudie différents types d’algues marines, ayant chacune des bienfaits spécifiques pour votre peau. Cela leur permet d’adapter au mieux les formules pour chaque type de peau et pour chaque besoin.

Découvrez notre dossier complet MADE IN BRETAGNE sur la culture d’algues en mer bretonne.

Les bienfaits des algues marines sur votre peau

L’Algue Tisseuse pour les peaux en manque d’hydratation

L’Algue Tisseuse est l’actif hydratant par excellence. Cette algue appartient à la famille des algues brunes laminaires, présentes notamment en Bretagne. Les scientifiques du Laboratoire PHYTOMER ont découvert le pouvoir exceptionnel de cette algue en constatant qu’elle était capable de retenir l’eau au cœur de son organisme. Elle est idéale pour prévenir de la déshydratation. Utilisée en tant qu’actif cosmétique, l’Algue Tisseuse permet de désaltérer la peau et de fournir à l’épiderme la juste dose d’hydratation.

PHYTOMER vous recommande : HYDRA ORIGINEL Crème Fondante Désaltérante à la texture riche et onctueuse. Cette crème délivre une hydratation intense et durable pour une peau visiblement repulpée, éclatante et confortable toute la journée.

L’algue Chondrus Crispus pour une peau tonifiée et nourrie

Algue rouge polymorphe à l’aspect frisé, l’algue Chondrus Crispus est une algue pouvant mesurer de 7 à 15 cm de long. Très répandue sur les côtes atlantiques, de la Norvège à Gibraltar, elle est particulièrement riche en acides aminés et en acides gras polyinsaturés.

Les experts du Laboratoire PHYTOMER utilisent les bienfaits de cette algue dans des formulations cosmétiques, qui permettront de nourrir la peau en profondeur et d’apporter de la vitalité à votre épiderme.

PHYTOMER vous recommande : le GOMMAGE CORPS TONIFIANT, un exfoliant à grains aux cristaux de sels marins, idéal pour éliminer les cellules mortes tout en apportant les oligo-éléments indispensables à votre peau. Plus douce et plus hydratée, la peau est visiblement tonifiée et revitalisée. Sans hésitation, ce gommage est l’allié des peaux sèches !

L’Éco-Chlorella pour son action raffermissante

Extrait de la micro-algue verte Chlorella Vulgaris, l’Éco-Chlorella est une algue riche en peptides et en acides aminés. Elle a le pouvoir de restructurer la peau en lui offrant davantage de tonicité et de force. Cet actif est obtenu grâce à une méthode d’extraction biotechnologique appelée le clivage enzymatique. Celle-ci est ensuite découpée par une enzyme naturelle sans ajout de solvant. C’est ainsi que PHYTOMER obtient l’Éco-Chlorella, un extrait particulièrement apprécié pour ses propriétés raffermissantes qui en font un excellent allié fermeté pour votre corps.

PHYTOMER vous recommande : REMODÈLE Gelée Corps Tonique qui dépose sur votre corps un voile tenseur sublimateur. Grâce à sa texture gélifiée et subtilement nacrée, votre peau retrouve tous les bienfaits d’une baignade en mer : elle est vivifiée et visiblement tonifiée. Les protéines de structure de la peau sont stimulées et assurent un effet anti-relâchement.

L’extrait d’Asparagopsis Armata, l’algue marine qui lutte contre les imperfections cutanées

Algue rouge se développant dans l’Océan Atlantique, l’Asparagopsis Armata est composée de nombreux filaments de couleur rose et de crochets (des défenses naturelles permettant à cette algue de s’armer contre les bactéries de surface et contre la chaleur). Ce système d’autoprotection performant a été découvert par les scientifiques du Laboratoire PHYTOMER qui ont ensuite choisi de l’utiliser pour purifier la peau et pour combattre les imperfections cutanées.

PHYTOMER vous recommande : OLIGOPUR Crème Contrôle Hydra-matifiante pour les peaux mixtes à grasses. Cette crème offre une matité durable et élimine les zones de brillance sur votre visage. Visiblement purifiée, votre peau est plus nette et reste parfaitement hydratée tout au long de la journée.

L’algue Palmaria Palmata brevetée pour éliminer les toxines et défatiguer le regard

Algue rouge issue des côtes nord de l’Atlantique et du Pacifique, la Palmaria Palmata est récoltée en Bretagne et peut atteindre 50 cm de long. Sa base est étroite et prend ensuite un aspect palmé. Cette algue possède de nombreuses propriétés drainantes, notamment sur la microcirculation cutanée. Les scientifiques du Laboratoire PHYTOMER l’utilisent pour éliminer les toxines accumulées au niveau des couches supérieures de l’épiderme, pour un regard visiblement défatigué.

PHYTOMER vous recommande : CONTOUR RADIEUX, Masque Défatiguant et Lissant pour hydrater, lisser et reposer la partie délicate du contour de l’œil. Sa texture fraîche et onctueuse vous offre un moment de relaxation agréable, et permet à votre contour de l’œil de retrouver ensuite tout son éclat et sa jeunesse. Ce soin contour des yeux est idéal pour décongestionner les regards les plus fatigués.

L’algue Rhodella pour lutter contre les premiers signes de l’âge

Cette micro-algue rouge est une exclusivité des Laboratoires PHYTOMER. Elle est capable de lutter contre les effets du stress mental sur la peau et renforce la barrière chimique et physique de l’épiderme tout en le réhydratant. C’est l’algue idéale pour lutter contre les premiers signes de l’âge et protéger quotidiennement les peaux citadines des agressions extérieures et du vieillissement cutané.

PHYTOMER vous recommande : CRÈME 30 Solution Repulpante 1ères Rides qui vient en aide aux trentenaires hyperactives. Sa texture légère au fini mat permet d’hydrater la peau sans la faire briller. Elle permet aussi de diminuer visiblement les premiers signes de l’âge et de lisser les rides. La peau est plus rebondie, défatiguée et votre teint est à nouveau radieux.

Pour les hommes : les bienfaits de l’algue marine Corallina Officinalis

Riche en calcium et en magnésium, l’extrait d’algue rouge Corallina Officinalis est appelé l’Oxhylium Marin. Chez PHYTOMER, elle est utilisée avant tout dans la gamme de produits adaptés à l’épiderme masculin. Ses vertus sont détoxifiantes, oxygénantes et anti-grise mine.

PHYTOMER vous recommande : pour les peaux masculines, utilisez GLOBAL PUR Gel Nettoyant fraîcheur pour oxygéner, détoxifier et revitaliser votre épiderme. Son parfum tonique et sa formule ultra-fraîche nettoient et réveillent votre peau. Ses actifs astringents resserrent les pores et conviennent aux peaux les plus difficiles, notamment celles sujettes aux imperfections cutanées.

2018-08-CULTURE-D-ALGUES-2

Le « Made in Bretagne »

0 addthis_counter
0

Nous collaborons avec la mer

Entreprise bretonne, implantée à Saint-Malo depuis 1972, PHYTOMER apporte aux femmes et aux hommes du monde entier les bienfaits de la mer pour la peau. Nous avons choisi la Bretagne pour son exceptionnelle richesse. Avec ses 2 700 km de côtes, c’est la zone d’Europe qui rassemble la plus grande biodiversité marine. Il n’est pas nécessaire d’aller loin pour trouver les meilleurs ingrédients : 80% de nos actifs viennent de Bretagne à quelques kilomètres de notre siège et de nos Laboratoires de la baie du Mont Saint-Michel. Nous les utilisons pour créer des produits innovants et ultra-efficaces. Et parce que nous aimons profondément la mer, nous nous engageons à préserver son extraordinaire biodiversité et à ne pas épuiser ses ressources naturelles. Pour cela, nous avons développé des cultures durables d’algues en mer et en laboratoire. Ambassadrice PHYTOMER et célèbre navigatrice de Saint-Malo, Servane Escoffier a, le temps d’une journée, participé à ces cultures d’algues. Cette amoureuse du littoral breton a été de découvertes en découvertes sur cette mer qu’elle côtoie au quotidien.

 La culture d’algues en mer

C’est en Rance, à quelques kilomètres de Saint-Malo que Servane a pris part à la récolte de l’Algue Tisseuse. Une algue qui a le pouvoir de retenir l’eau au cœur même de la peau et de prévenir la déshydratation, ce qui en fait l’actif phare des soins hydratants visage de PHYTOMER.
Récolte de l'algue TisseuseRécolte à la main de l'algue tisseuse

 

Afin de garantir sa qualité et de préserver sa survie naturelle, cette algue brune est cultivée  sur cordes en zone protégée. Elle atteint sa maturité et est récoltée entre avril et juin en fonction des aléas des marées. La récolte est effectuée à la main. C’est un travail physique, il faut hisser les cordes hors de l’eau et couper chaque algue en prenant soin de ne pas l’abimer. Plusieurs tonnes peuvent être récoltées par jour.

« Je suis très contente d’avoir découvert comment une algue, cultivée avec passion à côté de Saint-Malo peut être incorporée dans une crème et rendre belle. » Servane Escoffier
 

La culture d’algues en Laboratoire

PHYTOMER cultive dans ses Laboratoires les algues les plus fragiles ou en voie d’extinction. Ce procédé permet d’utiliser leurs bienfaits cosmétiques sans les extraire de leur milieu naturel et préserver la biodiversité marine.
Servane a rencontré Eric Gasparotto, Responsable du Développement des Ingrédients Actifs qui a pour mission de découvrir, apprivoiser et étudier les nouvelles algues, plantes et micro-organismes marins à fort potentiel. Et de le faire de manière durable et raisonnée, notamment à travers des programmes écoresponsables de culture d’algues.  Avec Éric, Servane a découvert une multitude d’algues différentes, chacune contenant des propriétés extraordinaires qui, si on sait les utiliser, permettent d’apporter des réponses efficaces aux problématiques beauté des hommes et des femmes.

 

 Découverte cultures d'algues

 

Servane s’est particulièrement intéressée à la culture en laboratoire de la Jania, une algue rouge exceptionnellement riche en calcium. Il a fallu 5 ans de travail pour mettre en place un procédé unique qui permet de cultiver la Jania en dehors de la mer. À partir d’une bouture que l’on met dans de l’eau de mer avec les nutriments nécessaires tels que la lumière, elles vont se développer et grandir. Comme elles sont agitées, d’autres boutures vont se générer automatiquement, grandir, générer plus de mouvement et de quantité, puis former des pompons purs, naturels et très actifs.
La Jania est ensuite récoltée puis séchée avant de pouvoir être utilisée pour la fabrication des soins PHYTOMER. On la retrouve notamment dans la Crème 30, Solution Repulpante 1ères rides. Intégrée à cette nouvelle crème anti-âge, la Jania aide à neutraliser les radicaux libres générés par le stress mental et à relancer la synthèse de collagène.

 

Culture de la Jania en LaboratoireRécolte de la Jania par Servane Escoffier, ambassadrice PHYTOMER

 

« J’ai pris conscience de l’importance de cultiver les algues en laboratoire : cela permet de ne pas les extraire de leur milieu naturel et donc de préserver les ressources. » Servane Escoffier
ALGUES

Les bienfaits de la mer pour la peau – La Biodiversité

0 addthis_counter
0

BIODIVERSITÉ : la mer est d’une richesse infinie. Un trésor de ressources naturelles

La mer regorge d’innombrables richesses aux 1000 vertus pour la peau. Les applications de la cosmétique marine touchent tous les domaines de la beauté : l’hydratation, l’anti-âge, les taches, la cellulite, la nutrition…

Nous appelons actif marin tout ingrédient issu de la mer, utilisé en cosmétique : algues, micro-algues, micro-organismes marins mais également plantes, fleurs ou arbres du bord de mer.

Si le monde terrestre a déjà livré la plupart des actifs qu’il pouvait dévoiler, on ne connaît au contraire qu’un pourcentage infime des organismes marins. Les océans constituent un réservoir biologique extrêmement vaste et largement inexploité. Ce vivier d’actifs naturels est d’autant plus fascinant que la biodiversité y est beaucoup plus grande que chez les végétaux ; et surtout beaucoup d’actifs marins n’ont aucun équivalent terrestre.

La biodiversité marine en quelques chiffres :

  • 80% des organismes vivants se trouvent sous l’eau.
  • Environ 40 000 espèces d’algues ont déjà été recensées mais on estime qu’il en existe près de dix fois plus.
  • 90% des organismes marins sont microscopiques et à l’heure actuelle seul 1% d’entre eux a été identifié. Soit 300 000 espèces sous-marines connues contre 1 million et demi sur terre !
  • Il reste encore 99 % des espèces marines à identifier.

Environ 700 nouvelles molécules issues de la mer sont identifiées chaque année par les laboratoires de recherche du monde entier.

La diversité extraordinaire des algues :

Les algues suscitent un intérêt grandissant. La diversité des espèces et les fortes biomasses disponibles en font une ressource considérable. L’algue est en effet l’être vivant le plus répandu dans les eaux du globe. La diversité des espèces d’algues est extraordinaire. Il y a plus de différences entre une algue brune et une algue verte qu’entre cette même algue verte et un arbre.
Les algues contiennent 75% de matières organiques dont des sels minéraux et des oligo-éléments. Parmi les plus précieux : le souffre anti-infectieux, les vitamines A, D et E ainsi que de fortes concentrations en protéines et acides aminés.

L’adaptabilité remarquable des micro-algues :

Petites formes invisibles à l’œil nu, les micro-algues sont présentes sur la planète depuis plus de trois milliards d’années. Principales composantes du phytoplancton, elles peuplent les océans de leur gigantesque diversité : il y aurait selon les estimations de 100 000 à plusieurs millions d’espèces différentes. Elles apportent plus de 70% de l’oxygène terrestre et constituent l’un des premiers maillons de la chaine alimentaire des océans.
Elles ont participé à la création de l’atmosphère terrestre actuelle et à la désacidification des océans. En d’autres termes, elles sont à l’origine de la vie sur terre et donc de nos cellules cutanées. Au cours de cette longue évolution, les micro-algues ont acquis des mécanismes de résistance et d’adaptabilité très intéressants, supérieurs à ceux des végétaux.

L’immense potentiel des micro-organismes marins :

Lorsque nous nous tenons face à l’océan, l’immensité qui s’étend sous nos yeux est une évidence. Pourtant 90% des ressources marines sont invisibles à l’œil nu. Ce monde de l’infiniment petit est peuplé de micro-organismes marins dont la majorité nous est totalement inconnue. Nous ne savons que très peu de choses sur eux et pourtant ce que nous avons découvert nous laisse entrevoir une infinité de bénéfices pour la peau. En effet certains des micro-organismes marins synthétisent des molécules totalement inimitables, c’est-à-dire sans équivalent terrestre. Chacune de ces molécules a par ailleurs une composition et une structure qui lui est propre, avec des bénéfices potentiels qui sont donc tout à fait inédits. Quand des milliers de micro-organismes marins produisent chacun une molécule unique aux applications elles-mêmes uniques, on entrevoit alors un potentiel cosmétique tout à fait exceptionnel.

Au fil des explorations, la mer continue à nous émerveiller et à nous livrer les ressources qui feront la beauté de demain.

Découvrez les produits emblématiques de PHYTOMER et offrez à votre peau les bienfaits de la mer.

VISUEL_SERVANE_ESCOFFIER

PHYTOMER et SERVANE ESCOFFIER, unis par la mer

0 addthis_counter
1+
Mathilde Gédouin-Lagarde, qui dirige PHYTOMER en famille, et Servane Escoffier, co-directrice de l’écurie de course au large BE Racing et skipper professionnelle, sont deux trentenaires ambitieuses originaires de Saint-Malo. L’une aime dénicher les meilleurs actifs marins pour concevoir des soins de beauté, l’autre ne cesse de traquer le vent pour trouver la meilleure trajectoire pour son bateau à voile. Elles sont toutes deux passionnées par la mer et gèrent de front une carrière d’entrepreneuse et de mère de famille. Alors que  Mathilde avec PHYTOMER se lance dans la course contre les plus grands groupes de cosmétiques, Servane s’apprête à prendre le large pour la 13ème édition de la célèbre Transat Jacques Vabre 2017… Amies d’enfance, il leur a semblé tout naturel de collaborer pour réussir ensemble ces nouveaux challenges !

L’amour d’une même ville : Saint-Malo

Chaque soin, chaque produit PHYTOMER, est indissociable de Saint-Malo. Depuis quelques
années, en prenant un poste à responsabilité, Mathilde a relevé le défi lancé au pied des remparts par Jean Gédouin, son grand-père, qui a créé PHYTOMER en 1972. La sémillante trentenaire fait rayonner la marque depuis la côte d’Émeraude vers les plus beaux spas et instituts du monde entier. C’est dans cette même ville mythique de Saint-Malo, que grandit Servane Escoffier. Issue d’une famille de célèbres navigateurs, le bateau devient très vite sa seconde nature : elle cumule les “Tours de France à la Voile”, les “Courses au large” ou autre “Tour du Monde”… Enfant du pays, chef d’entreprise locale, habituée de la Route du Rhum, elle est devenue une figure féminine emblématique de la cité corsaire.

SERVANE ESCOFFIER
Servane – Plage de l’Éventail à Saint-Malo

Une amitié au long cours : Servane et Mathilde

Servane et Mathilde se rencontrent à 10 ans et ne se quittent plus jusqu’à 18. Alors que Mathilde rejoint Paris pour préparer son entrée en école de commerce, Servane intensifie ses entraînements de voile. Elle devient même à 26 ans la plus jeune skipper française à boucler le Tour du Monde en double et sans escale lors de la Barcelona World Race 2007 !
Pendant que Mathilde apprend à naviguer dans les eaux du commerce international – elle a intégré HEC – Servane accumule un beau palmarès sportif : 3ème à la Transat Jacques Vabre 2005 en Open 50, 2ème à la Route du Rhum 2006 toujours en Open 50… Leurs carrières décollent, et en même temps leurs familles s’agrandissent avec 2 enfants pour Servane et 3 pour Mathilde.

À chaque fois qu’elles se retrouvent à Saint-Malo, elles sont toujours sur la même longueur d’onde, et se sont promis un jour de mettre en commun leurs énergies et expériences respectives. En Septembre 2017, la marque PHYTOMER décide de soutenir Servane dans
ses nouveaux challenges, notamment la 13ème Transat Jacques Vabre. Servane devient alors l’ambassadrice de PHYTOMER. Un rôle qu’elle incarne parfaitement à travers sa passion vibrante pour la mer, son goût inné de la performance, et son envie assumée de féminité et de belle peau, même en compétition.

SERVANE ESCOFFIER ET MATHILDE GEDOUIN LAGARDE
Servane et Mathilde – Le Bénétin à Saint-Malo

La passion pour le défi : Science et Sport

Pour garder une longueur d’avance dans le monde de la cosmétique, PHYTOMER a créé un
laboratoire unique de biotechnologies marines dans la baie du Mont Saint-Michel. Mathilde et ses équipes poussent toujours plus loin les frontières de la Recherche pour trouver les actifs marins les plus efficaces pour la peau. Au cœur du laboratoire, des aquariums géants extrêmement sophistiqués reproduisent à l’identique les mouvements et températures de la mer pour cultiver des algues minutieusement sélectionnées. À l’amour de la mer et du soin cosmétique s’ajoute un vrai goût pour le défi scientifique.
Pour gagner une transat, Servane mise d’abord sur un maximum de concentration. Son bateau est une machine de course à la pointe de la technologie. Elle doit sans cesse gérer avec précision une foule de paramètres : la tactique, la météo, etc. Pour tenir il faut aussi une excellente condition physique. Avec son co-équipier et compagnon à la ville, Louis Burton, Servane, s’entraîne énormément sur l’eau mais aussi en salle. Et pour garder, voire rebooster son moral, Servane confie parfois s’octroyer des petits gestes beauté sur son bateau comme “s’appliquer une crème cocon, bien apaisante et réconfortante”.

PORTRAIT DE SERVANE ESCOFFIER PAR S.MAILLARD
Portrait de Servane par S. Maillard

Le prochain défi de Servane :
la Transat Jacques Vabre 2017
QUOI : Course transatlantique en duo, sans escale et sans assistance, reliant Le Havre à Salvador de Bahia (Brésil)

QUI : Servane Escoffier et son compagnon Louis Burton, Skipper Professionnel sur Bureau Vallée 2, et 7ème du dernier Vendée Globe sur l’IMOCA Bureau Vallée 1
COMMENT : sur l’IMOCA vainqueur du dernier Vendée Globe, rebaptisé Bureau Vallée 2
QUAND : départ le 5 Novembre 2017

2017-11-ENVIRONNEMENT-ARTICLE

Fabrication verte pour cosmétique bleue

0 addthis_counter
0

UNE PASSION POUR LA MER
PHYTOMER c’est l’histoire de 3 générations de passionnés motivés par un même rêve : transformer la mer en soin de la peau. Grâce à la biotechnologie marine, les équipes de chercheurs PHYTOMER créent, étape après étape, des soins de haute qualité dans une démarche engagée depuis toujours pour la préservation de l’environnement.

80 % DES INGRÉDIENTS ACTIFS VIENNENT DE BRETAGNE
PHYTOMER a choisi la Bretagne car c’est une région d’une exceptionnelle biodiversité qui concentre 2 700 Km de côtes faites de configurations géographiques et de climats extrêmement variés. C’est aussi la zone d’Europe qui rassemble la plus grande biodiversité marine.

UNE RÉCOLTE RAISONNÉE ET UNE CULTURE DURABLE
PHYTOMER travaille en étroite collaboration avec les producteurs locaux pour assurer une récolte durable et responsable. Les algues sont récoltées dans le respect des sites, des saisons et des périodes de reproduction afin de préserver au mieux les ressources.
Afin de préserver la biodiversité marine, PHYTOMER a également mis au point un programme de culture durable. Les algues les plus rares ou les plus fragiles sont cultivées en pleine mer ou en laboratoire dans des photo bioréacteurs.

LA BIOTECHNOLOGIE POUR PRÉSERVER LES RICHESSES DE LA MER
Grâce aux biotechnologies marines, PHYTOMER cultive de micro-organismes marins pour produire de nouveaux actifs totalement inédits et 100 % naturels. Cette méthodologie très pointue permet d’éviter les prélèvements en mer tout en valorisant le potentiel immense des ressources marines.

MAÎTRISER L’IMPACT ENVIRONNEMENTAL
PHYTOMER est depuis 2012 l’une des premières sociétés cosmétiques à être certifiée pour ses bonnes pratiques de fabrication. Un contrôle très strict est imposé à chaque étape de la production pour garantir la qualité et la traçabilité de nos produits. PHYTOMER maîtrise l’ensemble du processus de fabrication, de la matière première au produit fini et privilégie une démarche verte à chaque étape : extraction éco-responsable, utilisation d’énergies renouvelable, dépollution des eaux de production grâce aux jardins filtrant, recyclage intelligent…

ScreenHunter_15 Mar. 07 16.35

> Découvrir les produits

articles-2-lhistoire

Aux Origines de la beauté

1 addthis_counter
0
Pionnier en cosmétique marine depuis trois générations, Phytomer c’est l'histoire de passionnés, installés sur la côte Ouest de la France, en Bretagne, qui ont toujours eu à cœur de cultiver les ingrédients marins les plus purs. 
L’histoire de Phytomer, marque de soins marins dédiés aux spas, aux instituts et aux hôtels, débute par la vision d’un homme originaire de Saint- Malo, en Bretagne.

Dans les années 70, Jean Gédouin fait figure de brillant entrepreneur dans l’import-export. Mais alors qu’il commence à souffrir de crises de goutte il se tourne instinctivement vers sa grande passion – la mer – pour tenter de trouver un remède.

Il décide de boire un verre d’eau de mer tous les matins et voit, peu de temps après, sa maladie disparaître complètement. Il s’emploie dès lors à promouvoir le pouvoir thérapeutique de la mer et à prodiguer ses vertus à tous.

Sa petite-fille et actuelle directrice marketing de Phytomer, Mathilde Gédouin-Lagarde, explique : « Mon grand-père a grandi à Saint-Malo et a toujours été passionné par la mer. Innovant et visionnaire, il voulait saisir toutes les propriétés exceptionnelles de la mer pour les appliquer au soin de la peau, et ce à une époque où cette idée était pour le moins originale. »

Mathilde continue : « La mer est à l’origine de toute forme de vie, c’est l’élément le vital le plus riche et une source inégalée de biodiversité. Elle entretient une relation affinitaire unique avec nos cellules et contient tous les éléments essentiels à la santé et à la beauté de notre peau. »

Jean Gédouin s’attelle à récolter des algues sur la côte bretonne et à lyophiliser l’eau de mer pour créer un puissant concentré minéral. Cette initiative donne naissance à son premier produit : Oligomer®, et conjointement à l’entreprise Phytomer.

« Oligomer® est toujours l’un de nos produits phares. Sous forme de poudre pour le bain, il permet de lutter contre la fatigue et de dénouer les tensions. Nous l’avons également intégré à tous nos produits pour ses vertus reminéralisantes exceptionnelles », déclare Mathilde.

De la mer à la ville
À cette époque en France, les centres de thalassothérapie commencent tout juste à prendre leur essor, mais hormis les bains d’eau de mer, ils ont peu de traitements à offrir. Jean Gédouin décide de travailler avec eux pour les aider à étoffer leur offre de soin, tout en étendant la gamme de produits Phytomer.

Mathilde poursuit : « Mon grand-père pensait que tout le monde devrait avoir la chance de bénéficier des vertus revigorantes de la mer, quel que soit leur lieu où on habite. Phytomer a donc amené la mer au cœur des villes. »

Pour accélérer les perspectives de croissance mondiale de Phytomer, un autre membre de la famille rejoint l’entreprise : Antoine Gédouin, le père de Mathilde.

Mathilde raconte : « Mon père était diplômé en finance, mais il cultivait une véritable passion pour la science et partageait l’amour de son père pour la mer. Il croyait en l’avenir des produits cosmétiques marins et voulait conduire Phytomer à créer ses propres actifs. »

C’est ainsi qu’au début du 21e siècle Phytomer devient pionnier en biotechnologies marines, à mesure que la famille, guidée par la vision d’Antoine, investit massivement dans la recherche et le développement de ses propres laboratoires.

Ces laboratoires de pointe tirent parti de l’habitat marin unique en Bretagne. Ils utilisent son écosystème varié, composé d’algues et de microorganismes marins, comme source majeure des actifs de Phytomer, tout en respectant l’environnement.

Un potentiel illimité

À ce jour, l’équipe de recherche de Phytomer a identifié quelque 800 microorganismes qui produisent chacun un sucre marin unique et a breveté 30 d’entre eux en vue de développements à venir.

« La mer offre un potentiel illimité. Nous avons découvert à peine 10 pour cent de ses propriétés et de leurs applications » explique Mathilde.

Parallèlement à son investissement dans les biotechnologies, Antoine s’attache à faire de Phytomer une marque d’envergure internationale. Il commence par le Japon et les États-Unis. 30 ans plus tard, les quelque 200 produits et protocoles de soin de Phytomer sont disponibles dans plus de 70 pays.

Développés il y a 20 ans, les classiques de la société, à l’instar de Rosée Visage (un mélange d’herbes aromatiques, de plantes marines et d’eau de rose), sont tout aussi prisés que ses créations innovantes actuelles, telles que Pionnière XMF (une crème lancée en 2012 qui contient un sucre marin biotechnologique capable lisser visiblement les rides en une heure).

« À chaque fois que nous nous lançons sur un nouveau marché, Rosée Visage devient rapidement un best-seller. C’est un produit démaquillant polyvalent et intemporel qui nettoie la peau et la tonifie. Les clients en sont fous. » affirme Mathilde.

Représentant la troisième génération, Mathilde se concentre sur le marketing et le développement et élabore des stratégies pour l’avenir. Elle raconte : « Nous souhaitons inspirer chacun de nos clients à révéler leur beauté naturelle et authentique et à la renouveler. »

Des valeurs familiales
Et voilà comment l’histoire d’un seul homme, aujourd’hui octogénaire, est devenue la saga à succès de trois générations. Malgré l’évolution qu’a connu le secteur d’activité de Phytomer depuis sa création, l’entreprise n’a pas changé de vision.

Mathilde affirme : « Nous avons fait de Phytomer l’une des marques de soins marins les plus en pointe au monde, mais notre famille est toujours restée fidèle la vision de mon grand-père. Il voulait que les soins et produits Phytomer offrent la même sensation de bien-être que celle procurée par une baignade en mer et soient aussi revigorants qu’une brise venue du large, pour donner à la peau cet éclat incomparable.»

« Il y a un demi-siècle, Jean Gédouin était le visionnaire qui a transformé la mer en soin de la peau. Avec tout ce que nous avons créé, depuis notre base de Saint-Malo, nous sommes très confiants pour les 50 prochaines années. »

> Découvrir le film « Notre Histoire »

Traduction de l’article publié dans SPA BUSINESS issue 4,2016
Suite à une ITW de Mathilde Gédouin-Lagarde par Julie Cramer